Petit traité du jardin punk

Apprendre à désapprendre

Éric Lenoir

https://boutique.terrevivante.org

Soyez écolo et rebelle !

« A force de chercher la nature, on finit par la trouver » !

Concept radical et provocant, le jardin punk est une invitation à pratiquer le jardin autrement, au-delà des conventions, avec son instinct et son intuition. Il est nécessaire parce qu’il répond aux problématiques actuelles de l’écologie appliquée pour amener de la biodiversité dans chaque parcelle du quotidien et à l’embellissement de notre environnement quels que soient les connaissances, moyens financiers, etc.

Conçu pour que le néo jardinier ne voie pas son envie de jardiner bridée par sa méconnaissance ou les idées préconçues (par lui-même ou les autres), l’objectif de cet ouvrage est que chacun mesure à quel point il lui est possible de créer, quoiqu’il arrive, un espace beau et écologique.

Adoptez la culture punk pour créer un jardin impertinent et apprenez à le gérer en restant fainéant, rebelle, fauché et écolo !

Cet ouvrage a reçu le Prix Saint-Fiacre 2019, décerné chaque année par l’Association des Journalistes du Jardin et de l’Horticulture (AJJH).

Éric Lenoir est paysagiste-jardinier. Il a grandi dans une cité du 93, à Rosny-sous-Bois. Il a fait ses études de paysagisme et d’horticulture à l’École Du Breuil, au bois de Vincennes, le même cursus que celui suivi vers 1928 par son grand-père maternel.

Le jardin ornemental d’Éric Lenoir s’appelle Le Flérial. C’est un vaste jardin dans le vent, d’environ 12 000 m². Eric Lenoir nous enseigne les vertus de l’observation et l’effet bénéfique de la main du jardinier sur la biodiversité. C’est qu’Éric Lenoir est jardinier, paysagiste et pépiniériste mais aussi un expérimentateur.

Jardinage : et si on tentait le jardin punk ?

https://www.rtbf.be/lapremiere/emissions/detail_tendances-premiere/accueil/article_jardinage-et-si-on-tentait-le-jardin-punk?id=10499562&programId=11090

Visite du jardin de Eric Lenoir, lauréat 2018 du concours Jardiner Autrement

Être fainéant au jardin… c’est bon pour la nature ?   Éric Lenoir