«Partage tes sur +» à Gembloux: une action solidaire qui porte ses fruits… et ses légumes

« Partage tes Sur+ » est une action de solidarité citoyenne visant l’accès à une alimentation saine pour des personnes fragilisées mise en œuvre par divers acteurs locaux (CPAS, Régie, Resto du Coeur, Croix-Rouge, le Ressort, le Foyer de Bothey, Ekikrok, PCS).

L’opération « Partage tes sur + » bat son plein, cet été, et devrait se poursuivre à la rentrée, avec une grande collecte de pommes.

La DH Martin Rousseau             Publié le 21-08-2022

Sur le parking de la salle communautaire « À Tous Vents », rue Baty de Fleurus, 33 – 5030 à Gembloux, trône un imposant bac blanc dans lequel sont entreposés des dons de fruits et légumes. « Chaque citoyen qui aurait un surplus le dépose dans ce bac et en fait profiter une autre personne qui vient se servir librement », explique Émilie Loward, chef de projet pour le Plan de Cohésion Sociale de Gembloux. Les denrées partagées sont principalement destinées à un public fragilisé. Elles doivent être en bon état et servir à une consommation personnelle. Les excédents de potagers collectifs sont également acceptés.

Si ce bac a été inauguré en novembre 2021, une grande « fête du partage » a relancé son activité, en juin dernier. Cette action s’inscrit dans le cadre d’une opération plus globale, baptisée « Partage tes sur + », initiée par le CPAS de Gembloux, le Plan de Cohésion Sociale (PCS) et huit autres partenaires locaux.

Le deuxième projet de cette opération est mené par les membres du groupe d’insertion sociale du CPAS et par les résidents du Foyer de Bothey, qui accueille des personnes porteuses de handicap. Ces bénévoles se chargent de cueillir des pommes dans des jardins de particuliers, qui souhaitent se décharger de leur surplus, pour ensuite confectionner des jus et les distribuer gratuitement. « L’année dernière, le collectif avait produit entre 300 et 400 litres de jus. Plus des deux tiers avaient été offerts au Resto du Cœur de Gembloux. Les volontaires étaient également repartis avec des bouteilles », indique Émilie Loward.

Des projets valorisants

L’action « Partage tes sur + » tire son origine d’un groupe de réflexion sur l’alimentation, porté par le CPAS et le centre culturel Atrium57.

Cette initiative avait débouché sur une grande collecte de pommes, organisée par le service d’insertion sociale du CPAS. « Via les canaux de communication de la Ville, j’avais relayé leur appel à donateurs, se souvient Émilie Loward. Dans le cadre du PCS, nous souhaitions inscrire un projet de partage de productions potagères, répondant à nos deux objectifs: la réduction des inégalités et le développement de la solidarité sur le territoire. Suite à cela, nous avions réuni plusieurs associations gembloutoises autour de la table, afin d’étoffer le groupe de collecte et de développer l’idée de bac partagé. »

Présente depuis les premières récoltes de pommes, Lisa Lefèvre, agent d’insertion sociale au CPAS, tire un bilan plutôt positif de cette initiative. « C’est valorisant pour les bénévoles. L’objectif n’est pas de les professionnaliser, mais bien de les conscientiser sur leurs capacités et de les ouvrir à un autre. »

Pari réussi, si l’on en croit David, Régane et Samy, trois volontaires suivis par le service d’insertion sociale, qui ont activement pris part à la confection des jus de pommes. « Ce qui me plaît le plus, ce sont les rencontres », confie Samy. « Ça passe le temps et on oublie nos problèmes. C’est presque devenu une famille, pour moi, ajoute David. Puis, notre jus de pomme a meilleur goût que celui du magasin », conclut Régane. De quoi motiver la bande à reprendre les collectes, fin août.

L’ASBL Vent Sauvage, sur le terrain

Parmi les partenaires de l’opération « Partage tes sur + », citons la Régie des Couteliers, qui a contribué à la confection du bac partagé, aux côtés de Natalie Van Wetter, animatrice-coordinatrice de l’ASBL Vent Sauvage. Cette association était déjà à l’origine des récoltes de pommes du CPAS. « Vent Sauvage existe depuis 2004, indique l’animatrice. Notre mission est de réaliser des animations pédagogiques autour de l’environnement, principalement à destination d’un public fragilisé. Nous avons aussi l’habitude de récolter des pommes chez les particuliers. C’est ainsi qu’est née cette collaboration avec le service d’insertion sociale. « Natalie Van Wetter avait à cœur de construire « un vrai projet » autour de ces collectes, afin d’aider les participants – trop souvent « assistés » – à accroître leur autonomie. « Il s’agit donc d’un outil de développement pour eux, auquel nous apportons notre savoir-faire. « Vent Sauvage fournit également l’aide matérielle, nécessaire aux collectes.

Pour être donateur de pommes: 0471/36.40.40

https://www.gembloux.be/ma-commune/services-communaux/cohesion-sociale/gembloux-solidaire/donateur_pommes