Mardi 03 mai 2022     Visite des Floralies Gantoises

En 2016, j’avais eu l’occasion de visiter les Floralies Gantoises. Il pleuvait et il faisait froid. Cette édition ne fut pas un succès.

En 2020, l’édition fut annulée à cause de la pandémie. Il en fut de même en 2021.

Notre journée débuta par la visite du Jardin Botanique

Avec une superficie de 27 500 m², le Jardin botanique de Gand abrite plus de 10 000 espèces de plantes provenant du monde entier. Des fleurs aux plantes comestibles et aux herbes médicinales, vous les trouverez toutes sur ce magnifique domaine. Outre un grand jardin extérieur comprenant un arboretum, une rocaille et un jardin méditerranéen, vous trouverez également des serres chauffées et non chauffées dans le Jardin botanique (plus de 4000m² de serres). En plus des collections vivantes exceptionnelles, le personnel du jardin conserve et gère un herbarium réputé (plantes, fruits et champignons séchés) ainsi qu’une séminothèque (banque de graines).

Après le repas, il y eut une visite guidée des Floralies Gantoises

Depuis 1973, les Floralies  de Gand sont organisées tous les quatre ans par la Société royale d’agriculture et de botanique.

La 36e édition des Floralies gantoises  a eu lieu du 29 avril au 08 mai 2022 dans les bâtiments familiers de l’ICC (International Convention Center), la salle des Floralies et le Kuipke. Le thème était « Mon paradis, mon jardin terrestre ».      

L’accent des Floralies Gantoises sera mis sur la biodiversité, le climat, l’innovation et la santé.

Véritable vitrine du savoir-faire horticole de la région de Gand (les horticulteurs professionnels à Gand sont répartis en deux groupes. Il y a les producteurs d’arbres fruitiers, orangers, lauriers et autres arbres et ceux qui cultivent des arbustes, des fleurs à semer, des bulbes et des bouquets de fleurs coupées), le hall des Floralies a servi d’écrin aux plus belles créations de fleuristes, d’horticulteurs, d’architectes paysagistes et d’artistes de renom, belges et étrangers. Un parcours de 1,5ha de jardin couvert et 1,5 km de sentiers plantés de plus de 500.000 plantes vertes et fleuries.

295 participants, venus de plusieurs pays dont la Belgique (principalement Flandre orientale + Wallonie), les Pays-Bas, la France, le Japon, le Mexique et l’Ukraine, l’équivalent de 165 camions de terreau déversés, les Floralies Gantoises sont une référence dans le domaine de l’horticulture depuis 1809.  

Fondée en 1808, la Société Royale d’agriculture et de botanique de Gand organisa le 6 février 1809 (jour de la Sainte Dorothée, la patronne des jardiniers) les premières floralies. La salle faisait à peine 48 m². Cela s’est passé dans l’auberge « Au Jardin de Frascati » sur la Coupure (voie d’eau historique entre Gand et Bruges). L’objectif était d’organiser des expositions de fleurs suivant l’exemple anglais.

 Les fleurs, les arbres et l’Agneau Mystique  

L’édition de 2020 qui a dû être reportée à cause du Covid a conservé son thème : « Mon paradis, mon jardin du monde ». Ce fil conducteur tire son inspiration de l’Agneau mystique des frères Van Eyck réalisée en 1432 dans la ville de Gand et d’une gravure du jardin de l’évêque gantois Triest qui montre un jardin médiéval paradisiaque et symbolique. C’est un cadre luxuriant de plantes et de fleurs du monde dans lequel les fleuristes contemporains ont pu facilement puiser l’inspiration. L’Agneau Mystique rassemble 75 types de fleurs.

Le visiteur est accueilli par une succession de compositions florales qui s’inspirent de détails des jardins paradisiaques des tableaux des grands maîtres. Avec la précision des miniatures, les créations florales sont composées avec une extrême précision et souci du détail.

Dans notre société, les gens recherchent de plus en plus le silence et le repos, pour eux-mêmes et pour leur paradis personnel. Ce paradis se trouve à un endroit différent pour chacun. Certains la trouvent dans leur salon vert, d’autres se sentent mieux dans un parc ou dans leur propre jardin. (Père Tommy Scholtès).

Le stand des horticulteurs flamands fut largement présent lors de cette édition des Floralies. Ils organisent en effet le plus grand stand des Floralies, et de loin, avec un stand collectif d’environ 75 membres producteurs de 2.000 m2. Le thème du stand est « La Promenade de l’Agneau mystique » en hommage à l’Agneau mystique des frères Van Eyck.  

Dans le Kuipke (vélodrome d’hiver de Gand, édifié en 1927, où brillèrent Eddy Merckx (1945), Patrick Sercu (1944-2019), Rik Van Steenbergen (1924-2003), qui est normalement le lieu des Six Jours cyclistes à Gand, 500 arbres ont été plantés. Le soir, cela ressemble à une petite forêt enchantée.  

L’événement propose une balade au cœur de jardins éphémères imaginés par des paysagistes, des fleuristes et des pépiniéristes belges et étrangers (8 membres de la Fédération wallonne horticole, dont Benoit Choteau un Binchois spécialisé dans la culture d’érables japonais. Sapins de Noël de la région Ardennes, espaliers des pépinières d’Enghien, coin des petites plantes exotiques et des orchidées terrestres, graminées ou encore érables.

Les plantes d’intérieur ont été mises à l’honneur, ainsi que les célèbres azalées. Fleuron de l’horticulture gantoise, l’azalée de Gand (originaire de Chine et du Japon, l’azalée fait son apparition dans nos régions à la fin du 18e siècle) est à chaque édition la star des Floralies gantoises. Chaque année, 25 millions d’azalées sont cultivées en Flandre.

L’Azalée de Gand est le premier produit horticole européen à bénéficier d’une IGP, Indication Géographique Protégée (2010).

Une véritable azalée gantoise se reconnaît à l’étiquette ‘Azalée gantoise’ ou au cachet BGA/IGP au dos de l’étiquette de la plante des producteurs agréés. Ils sont affiliés au PAK et vous garantissent des azalées gantoises de grande qualité.

Souvenirs d’une belle journée que je vous partage.