Le jardin anglais

Évolution du goût et passion botanique sous l’influence des Lumières

Nathalie de Harlez de Deulin  

Juin 2022   55 € (Imprimé) – 14,99 € PDF

Éditeur : Académie Royale

ISBN (papier) 978-2-8031-0840-4
ISBN (numérique) 978-2-8031-0841-1    

https://academie-editions.be/accueil/471-le-jardin-anglais.html

Cet ouvrage de synthèse est le fruit de 15 années de recherche sur le terrain, en bibliothèque et en archives ayant abouti à la soutenance d’une thèse doctorale sous la direction des professeures Dominique Allart (Uliège) et Krista Dejonghe (KUL) et les conseils éclairés de Monique Mosser (Ingénieure honoraire au CNRS) qui en signe la préface. Sous l’influence de la philosophie des Lumières, des voyages et des découvertes botaniques, l’évolution de l’art des jardins révèle la passion des contemporains pour l’introduction, la collection, l’acclimatation et l’exposition de plantes étrangères. Cette nouvelle vision du jardin contribue à la reconnaissance du statut social du commanditaire et au déploiement de ses valeurs artistiques et culturelles. 

Nathalie de Harlez de Deulin est historienne des jardins, Dr. en Histoire, Art et Archéologie, auteure d’études préalables à la restauration de jardins historiques. Coordinatrice de l’Inventaire des parcs et jardins historiques de Wallonie (9 vol.) et de l’ouvrage de synthèse Parcs et jardins historiques de Wallonie (2008), elle a publié Les jardins du château d’Annevoie. Histoire et génie hydraulique (2020). Membre spécialiste de la CRMSF, membre du Comité international des paysages culturels de l’ICOMOS et membre du comité scientifique de l’Institut européen des Jardins et Paysages.



ÉVOLUTION DU GOÛT ET PASSION BOTANIQUE … – ORBi

https://orbi.uliege.be › bitstream › de Harlez_Le ja…   PDF

Nathalie de Harlez est historienne des jardins, docteur avec thèse en Histoire, Art et Archéologie. Après des études d’Histoire de l’art et archéologie, elle a réalisé un DESS en Sciences du livre et sciences de la documentation et un DEA en Jardins historiques, Patrimoine et Paysage à l’École nationale d’architecture de Versailles (1998). Sa thèse de doctorat consacrée à L’art des jardins dans les anciens Pays-Bas méridionaux et la principauté de Liège (1761-1827). Évolution du goût et passion botaniques sous l’influence des Lumières (2015) propose une synthèse originale des sources disponibles et des jardins témoignant de l’influence du modèle anglais à la fin du XVIIIe et au début du XIXe siècle sur le territoire de l’actuelle Belgique. L’étude a été couronnée par le Prix histoire et critique de l’Académie royale de Belgique qui en assure la publication (sortie à l’automne 2021). Plusieurs articles sont parus dans Polia, revue française de l’art des jardins et dans les actes de colloques en Belgique, France et Angleterre.

Entre 1992 et 2003, le département du patrimoine du Ministère de la Région wallonne l’a chargée de diriger l’Inventaire des parcs et jardins historiques de Wallonie publié en 9 volumes. En 2008, l’Agence wallonne du Patrimoine a édité une synthèse transversale de cet inventaire sous le titre Parcs et jardins historiques de Wallonie qui a reçu le Beervelde Award du meilleur ouvrage sur l’art des jardins édité en Belgique francophone.

Depuis 2000, elle coordonne des études pluridisciplinaires préalables à la restauration de jardins historiques, en Belgique et à l’étranger, dont deux ont été récemment publiées : « Les jardins du château de Freÿr » dans Jacques Toussaint (dir.), Freyr-sur-Meuse. Un patrimoine exceptionnel en province de Namur, Société archéologique de Namur, 2013 et, plus récemment, Les jardins du château d’Annevoie. Histoire et génie hydraulique, chez le même éditeur en 2020.

Ses publications comptent également des études sur Les ouvrages hydrauliques de Wallonie (1997) couronné par le Prix du meilleur ouvrage à l’usage de l’Enseignement et de l’Éducation permanente mettant en valeur le patrimoine de la Communauté Française 1998, et Les Décors intérieurs exceptionnels en Wallonie édité par la Commission royale des Monuments, sites et Fouilles (3 tomes, 2003-2005).   

Depuis 15 ans, elle enseigne l’histoire de l’art des jardins, la conservation restauration des jardins historiques ainsi que l’histoire et l’étude des paysages, et encadre des travaux de fin d’études touchant la conservation et la valorisation de sites historiques et paysages culturels à forte valeur patrimoniale.

Membre du plusieurs comités scientifiques internationaux pour les paysages culturels de l’ICOMOS, l’Institut européen des Jardins et Paysage (Bénouville, France) et la bibliothèque René Pechère (Fondation CIVA, Bruxelles), membre spécialiste de la Commission royale des Monuments Sites et Fouilles de la Région wallonne, de la société des bibliophiles liégeois, membre du jury du Prix Littéraire francophone René Pechère pour l’art des jardins et du paysage et membre du Prix de l’Art du jardin de la Fondation Signature (édition 2022).

Enfin, sa passion pour l’art des jardins s’exprime aussi dans le jardinage. Conçu par le paysagiste anversois Jacques Wirtz avec l’architecte Charles Dumont, son petit jardin a été remodelé à plusieurs reprises avec l’aménagement de murs en pierre sèche par Hugues Fernet (Le Bouillon blanc) et les conseils amicaux de Serge Delsemme (architecte de jardin) et Jean-Marc Jodogne (jardinier créateur).