Lancez-vous dans la culture des camélias

Origine géographique

Le camélia est originaire de Chine, du Japon, de l’Inde, de Corée et du sud-est asiatique. Il possède donc une large distribution sur le continent asiatique mais ses niches écologiques sont néanmoins très particulières.

Botanique

Camellia japonica

Il appartient à la famille des éricacées et au genre Camellia.

C’est un grand arbuste élégant, moyennement rustique, qui fleurit de façon spectaculaire entre février et mai. Toutefois, certaines variétés produisent leurs fleurs en automne. Dans nos jardins, les camélias dépassent rarement 2 à 3 mètres en tous sens.

Son feuillage persistant, vert foncé et lustré, conserve à la plante un port attrayant en dehors des périodes de floraison. Les fleurs sont dépourvues de pédoncule et présentent des formes et des tailles très diverses suivant les très nombreuses variétés. La forme va des fleurs simples avec des étamines jaunes très élégantes jusqu’aux fleurs doubles évoquant la pivoine, l’oeillet ou la rose.
Dans certains cas, le centre de la corolle est composé de pièces pétaloïdes et d’étamines non transformées évoquant une fleur d’anémone.

Ecologie

On dit que le camélia est capricieux, à croissance lente et d’entretien difficile. Cette mauvaise réputation un peu exagérée ne nous empêche pas de l’admirer car il nous récompensera par son inégalable floraison. Le camélia préfère les sols à la fois riches, légers, frais et bien drainés. Il est utile de rappeler qu’il fait partie des éricacées comprenant des plantes de sols acides. Si le sol montre des traces de calcaire, plantez-le dans une fosse remplie de terre de bruyère ou faites des apports réguliers d’un chélate de fer afin d’éviter la chlorose.
Il faut lui réserver une situation mi-ombre, non exposée au soleil brûlant et abritée des vents froids. Certaines variétés préfèrent se trouver à l’ombre. L’amateur recherche dans son jardin les endroits que les camélias préfèrent en installant des jeunes plants en différents endroits et en observant leur comportement. Cette expérience préalable permet de détecter l’emplacement qui leur convient le mieux. Camellia japonica est un des plus résistant au gel. En hiver, il ne supporte guère le plein soleil matinal sur ses boutons couverts de gelée blanche.

Culture

On multiplie les camélias par bouturage de tiges semi-aoutées de juillet à septembre sous une température de 14 à 16° C.
Des précautions doivent être prises lors de la plantation des camélias achetés en pot dans les jardineries. Il faut éviter de placer du fumier dans le trou de plantation ; un mélange de terre de jardin, de terreau et de terre de bruyère suffit largement.
Par temps sec, il faut arroser copieusement et fréquemment à la base du tronc. Utilisez de l’eau non calcaire. Paillez chaque hiver le pied et emmaillotez le jeune arbuste à l’aide d’un voile de protection. Les camélias peuvent constituer de superbes massifs mais ils peuvent aussi être plantés isolés. Ils sont également appréciés en pots sur les terrasses et balcons.

Après la floraison, épandez une poignée d’engrais spécial pour plantes de terre de bruyère.
Dans les régions au climat clément, certaines variétés sont palissées contre un mur orienté au nord.
La chute des boutons peut provenir d’un manque d’eau ou d’une modification des conditions de croissance.
Les cochenilles à bouclier peuvent envahir les plantes et se nicher à la base des tiges et des pétioles. Il faut les éliminer à l’aide d’un coton tige imbibé d’alcool à 90°.
Les pucerons peuvent envahir la pointe des jeunes feuilles, traitez avec un insecticide approprié.

Espèces et variétés

Camellia japonica (Japon et Corée)

Il est choisi pour obtenir une floraison précoce en février et en mars.
On dénombre les variétés suivantes : Nobilissima à fleurs de pivoine blanches, Chandleri Elegans à fleurs d’anémone roses, Benoder à fleurs de pivoine rouges, Yukibotan à fleurs semi-doubles blanches, Fleurs de pêcher à petites fleurs semi-doubles roses et port étalé, Comtessa Lavinia Maggi à grandes fleurs striées de rose sur fond blanc.

Camellia x williamsii (Ouest de la Chine)

Il est issu du croisement de Camellia japonica et de Camellia saluensis et fournit une floraison très longue de février à mai. Les variétés sont : Debbie à grandes fleurs de pivoine roses, Donation à grandes fleurs semi-doubles roses, Inspiration à fleurs semi-doubles rose vif. Ces variétés se prêtent bien au palissage.

Camellia sasanqua (Japon)

Il présente une floraison automnale d’octobre à décembre.
Les variétés sont : Crimson King à fleurs simples rouges, Narumigata à fleurs simples rouges, Versicolor à fleurs simples, blanches nuancées de rose vif, Yuletide à petites fleurs rouge vermillon vif et étamines jaunes.