Étiquettes:

5 bonnes raisons de ne pas tondre sa pelouse

Stéphanie Chaillot             28/05/2022

https://www.futura-sciences.com/maison/actualites/jardin-5-bonnes-raisons-ne-pas-tondre-pelouse-98640

Faut-il tondre sa pelouse ? En voici une bonne question. Alors que certains jardiniers tondent régulièrement leur gazon pour conserver une étendue verte parfaitement propre, d’autres prônent le gazon sauvage pour préserver la biodiversité.

Avec l’arrivée du printemps, le va-et-vient des tondeuses dans les jardins va commencer. C’est plaisant de retrouver sa pelouse bien tondue, prête à accueillir les enfants et le jardinier mais la faune et la flore en pâtissent sérieusement. Pourquoi le jardinier changerait ses habitudes pour ne plus tondre sa pelouse ?

Cinq bonnes raisons pour stopper les tontes de gazon

  • Pelouse, un lieu de prédilection pour les nids

Les pelouses hautes sont parfaites pour accueillir les nids des différents habitants du jardin : certains oiseaux, lézards, criquets, hérissons, etc. Dès la première tonte printanière, vous allez supprimer des nids. En conservant une pelouse haute, vous participerez à la protection d’un lieu de reproduction d’insectes et d’animaux.

  • Pelouse, une réserve à nectar

La pelouse regorge d’herbes considérées comme adventices (pissenlits, orties, coquelicots, trèfles, plantains, pâquerettes, etc.) qui produisent du nectar si recherché par les insectes pollinisateurs. En tondant régulièrement, vous évitez la pousse de ces mauvaises herbes mellifères mais vous supprimez aussi une grande partie de nectar que les abeilles, bourdons, guêpes et autres papillons viennent chercher pour se nourrir.

  • Pelouse, une zone de biodiversité

Le gazon est une zone de refuge pour la faune qui vit dans votre jardin. Changez d’habitude en ne tondant qu’une petite partie de votre gazon et en laissant une partie sauvage. Cela s’appelle la tonte différenciée. Vous pouvez aussi choisir de tondre le plus haut possible. Vous pourrez ainsi créer des allées tondues, très graphiques dans une pelouse sauvage. Préférez tondre des chemins pour accéder au composteur, à l’abri de jardin ou à la serre. Vous allez redécouvrir votre pelouse aux allures champêtres qui va s’animer de fleurettes colorées et parfois parfumées.

  • Pelouse, un moyen de lutter contre la sécheresse

Plus la pelouse sera coupée courte et plus les rayonnements du soleil vont atteindre les bases des brins de gazon. Celui-ci risque de jaunir et se dessécher. Une pelouse avec des hautes herbes conserve l’humidité des rosées. Adaptez donc la tonde en fonction des conditions climatiques annoncées.

  • Pelouse, un observatoire de la biodiversité

Avec une pelouse sauvage, vous allez pouvoir participer à différentes actions scientifiques comme le comptage des papillons avec la Fédération CPN (Fédération connaître et protéger la nature) ou VigieNature. Vous pouvez aussi participer à une enquête sur les insectes avec OPIE (Office pour les insectes et leur environnement) ou SPIPOLL. Retrouvez toutes les informations sur les observatoires de la biodiversité dans votre région sur le site OPEN (Observatoires participatifs des espèces et de la nature).